novembre 12 2019

Les pensées du soir

Chaque soir quand vient l’heure de se coucher, des pensées traversent mon esprit. Je repense à ce que j’ai fait la journée, à ce que j’aurais pu mieux faire, aux réactions que j’ai eu qui auraient pu en être d’autres. Il y a une sorte de phase d’optimisation de moi qui intervient et qui me rentre dans une introspection si profonde qu’on dirait que le monde qui m’entoure est silencieux, presque absent. Les sons glissent autour de moi et les images me contournent. Je suis tellement plongée dans mes pensées que je ne sais plus si finalement j’ai voulu réfléchir à ma journée ou si mes pensées se sont emparées de moi pour me plonger dans ce moi étrange.

Les sensations qui en découlent sont à la fois fluides et indescriptibles. Elles me font passer par plein d’émotions que j’ai ou aurais pu vivre à travers chaque petit moment de la journée qui vient de s’écouler. Parfois, les pensées du soir m’emmènent dans des moments qui sont bien loin dans mon passé ou abstraitement prévisible dans mon futur. Tout ce flot de mélange d’idées et de souvenirs fait comme un tourbillon autour de moi et sur le moment, je ne noies dedans comme un enfant qu’on aurait jeté dans les vagues de l’océan lors de son premier cours de natation.

Mais après quelques temps, parfois semblant une éternité, je sors ma tête de l’eau. Je vois toujours ces pensées, flottant autour de moi, mais la mer s’est calmée et les vagues sont inoffensives. Ces petites bulles, parfois petits débris, qui m’amoncelaient autour de moi quand j’étais sous l’eau, sont maintenant éparpillés à la surface. Une nouvelle sensation arrive alors et je me sens apaisée car tout ce qui me pesait et me faisait perdre la raison est maintenant tout autour de moi et gravite sans danger apparent. Toutes ces choses m’appartiennent, bonnes comme mauvaises et je peux désormais prendre la mesure de ce que j’accepte ou pas de prendre dans mon esprit et mon cœur pour cette journée.

Une journée, ce ne sont pas que des minutes qui s’enchaînent, ce sont aussi des émotions, des sensations, des envies et des regrets qui ont défilés autour de mon esprit pour finalement flotter autour de moi dans cet océan de pensées qui fait mon soir. Dans un regard objectif et avec la hauteur de la sagesse que j’acquiert jour après jour, je peux alors piocher dans ce qui seront de nouvelles connaissances et des apprentissages sur ce que je suis devenue grâce à cette journée.

Les pensées sont des nuages qui passent dans nos têtes et qui, si on s’accorde pas quelques moments de recul et de souffle, peuvent devenir des tornades. Il nous appartient, par la maîtrise de notre esprit et de nos émotions, de faire le vide pour observer plutôt que subir ces pensées qui défilent toute la journée autour de nous. Prendre le temps de les voir se dessiner, parfois mettre des mots dessus, les identifier, pour mieux savoir les laisser repartir sur leur rivière calme. Une pensée, bonne ou mauvaise, fait partie de soi. Au lieu de vouloir les chasser, acceptons les pour mieux les aider à devenir légères et inoffensives.

Namaste



Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit 12 novembre 2019 par Madame Crustacé dans la catégorie "Style de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *