novembre 12 2019

Les pensées du soir

Chaque soir quand vient l’heure de se coucher, des pensées traversent mon esprit. Je repense à ce que j’ai fait la journée, à ce que j’aurais pu mieux faire, aux réactions que j’ai eu qui auraient pu en être d’autres. Il y a une sorte de phase d’optimisation de moi qui intervient et qui me rentre dans une introspection si profonde qu’on dirait que le monde qui m’entoure est silencieux, presque absent. Les sons glissent autour de moi et les images me contournent. Je suis tellement plongée dans mes pensées que je ne sais plus si finalement j’ai voulu réfléchir à ma journée ou si mes pensées se sont emparées de moi pour me plonger dans ce moi étrange.

Les sensations qui en découlent sont à la fois fluides et indescriptibles. Elles me font passer par plein d’émotions que j’ai ou aurais pu vivre à travers chaque petit moment de la journée qui vient de s’écouler. Parfois, les pensées du soir m’emmènent dans des moments qui sont bien loin dans mon passé ou abstraitement prévisible dans mon futur. Tout ce flot de mélange d’idées et de souvenirs fait comme un tourbillon autour de moi et sur le moment, je ne noies dedans comme un enfant qu’on aurait jeté dans les vagues de l’océan lors de son premier cours de natation.

Mais après quelques temps, parfois semblant une éternité, je sors ma tête de l’eau. Je vois toujours ces pensées, flottant autour de moi, mais la mer s’est calmée et les vagues sont inoffensives. Ces petites bulles, parfois petits débris, qui m’amoncelaient autour de moi quand j’étais sous l’eau, sont maintenant éparpillés à la surface. Une nouvelle sensation arrive alors et je me sens apaisée car tout ce qui me pesait et me faisait perdre la raison est maintenant tout autour de moi et gravite sans danger apparent. Toutes ces choses m’appartiennent, bonnes comme mauvaises et je peux désormais prendre la mesure de ce que j’accepte ou pas de prendre dans mon esprit et mon cœur pour cette journée.

Une journée, ce ne sont pas que des minutes qui s’enchaînent, ce sont aussi des émotions, des sensations, des envies et des regrets qui ont défilés autour de mon esprit pour finalement flotter autour de moi dans cet océan de pensées qui fait mon soir. Dans un regard objectif et avec la hauteur de la sagesse que j’acquiert jour après jour, je peux alors piocher dans ce qui seront de nouvelles connaissances et des apprentissages sur ce que je suis devenue grâce à cette journée.

Les pensées sont des nuages qui passent dans nos têtes et qui, si on s’accorde pas quelques moments de recul et de souffle, peuvent devenir des tornades. Il nous appartient, par la maîtrise de notre esprit et de nos émotions, de faire le vide pour observer plutôt que subir ces pensées qui défilent toute la journée autour de nous. Prendre le temps de les voir se dessiner, parfois mettre des mots dessus, les identifier, pour mieux savoir les laisser repartir sur leur rivière calme. Une pensée, bonne ou mauvaise, fait partie de soi. Au lieu de vouloir les chasser, acceptons les pour mieux les aider à devenir légères et inoffensives.

Namaste

Catégorie : Style de vie | Commenter
novembre 7 2019

Un cahier pour toute la vie ?

Ça fait quelques temps maintenant que j’essaie en permanence d’être organisée dans ma vie pro comme perso, pour réduire la sensation de ne pas réussir à tout gérer autour de moi et réduire le stress. 

Je suis passée par plusieurs phases de tests avec des applications sur le téléphone, des widgets sur mon ordinateur, des post it, des reminders en alarme, des agendas dans mon sac, …

Au final, rien ne m’a convenu sur le long terme et je n’ai pas réussi à trouver l’objet ou méthode qui me permettrai de ranger ma tête de façon performante… jusqu’à ce que, en fouillant la toile, je tombe sur un phénomène qui commence à pas mal se répandre j’ai l’impression: les bujo !

C’est quoi un bujo hein dis ?

Alors, comment dire… Un bujo, c’est un Bullet Journal. Voilà, je peux y aller maintenant ? Faites pas cette tête, je développe, d’accord !

Un bujo, c’est un journal d’organisation, en gros. Il a été imaginé pour gérer ses actions et ses tâches avec des symboles de priorité, de statut, … C’est un peu comme un agenda mais qui vous est personnalisé.

On peut l’écrire, le dessiner, l’imprimer depuis internet, voire même en acheter des déjà pré-remplis.

Il s’organise par jour, semaine ou mois selon la visibilité que vous souhaitez avoir sur votre vie. Le mien, je le suis par semaine, en indiquant sur une double page chaque jour et je le remplis en indiquant sur chaque jour les actions que je voudrais accomplir.

Le concept du bujo est surtout d’être un compagnon de votre vie qui va vous suivre et devenir comme un objet rassurant pour vous dire ce que vous ne devez pas oublier de faire avant d’aller tranquillement dormir sur vos deux oreilles car rien ne vous aura échappé.

Dans ce sens, je pars du principe que l’on marque dans son bujo tout ce qui peut nous faire du bien à sortir de sa tête. Je note par exemple les rendez vous, les idées de choses que j’aimerais faire dans la semaine sans savoir quand.

On peut même aller plus loin dans son bujo et indiquer les dates importantes du mois, ses objectifs (pro ou perso), les tâches récurrentes qu’on ne devra pas oublier ou encore les recettes de cuisine que l’on voudrait essayer ce mois ci, les films à voir, les livres qu’on voudrait lire, les séries qui nous démangent, le suivi de notre budget. On peut aussi y faire une place pour nos animaux et noter quand est ce qu’on a bien donné le vermifuge, l’antipuce ou quand ont été faits les derniers vaccins.

Tout peut être écrit dedans, pour ma part, j’ai même une rubrique « Mes émotions » où je note quand je me sens triste, fatiguée, heureuse, surprise etc avec le contexte. Je note aussi mes rêves dedans et j’y suis mes traitements et compléments alimentaires.

Faire un bujo, ce n’est pas que vouloir être plus organisé(e), c’est aussi se dire qu’on se prend un temps pour soi, chaque jour ou chaque semaine, pour se poser devant ce qui devient son assistant de vie pour l’alimenter et lui donner du sens. Au début, je faisais cela assez vite mais avec le temps, j’y ai pris de plus en plus de plaisir et j’ai voulu le rendre plus agréable, accueillant et harmonieux. Je me suis surprise à le décorer, y dessiner et colorier des jolis motifs en accord avec la période, la saison ou les événements. En ce moment, j’ai accordé une page à mes idées flottantes de cadeaux de Noël pour noter les choses qui me viennent en tête de temps en temps.

Comme je le disais un peu plus haut, j’ai essayé plein de formats différents pour mon organisation, et c’est dans la méthode du bujo que j’ai finalement trouvé mon bonheur. Il existe tellement de supports pour faire ce journal (des petits cahiers, des carnets, des classeurs, des virtuels, …) mais ce que j’ai préféré c’est le format filofax a5. Je peux bouger mes pages comme je le veux, ajouter des sections, rajouter des inserts colorés, détacher mes pages pour y dessiner, …

Si cela vous intéresse, je vous partagerai quelques photos de mon bujo ! N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos idées d’organisation, à bientôt les crustacés !

Catégorie : Style de vie | Commenter
juin 5 2019

Vers le 0 déchet – #2

Salut les crustacés ! La dernière fois, je vous avais parlé de mes contenants réutilisables. Les fruits, légumes, pâtes, riz et céréales, ça fonctionne bien. Mais j’ai toujours des poubelles pleines d’emballages et à la maison, on a envie de changer ça.

Alors on s’est un peu renseigné et on est tombés sur une bonne vidéo sur Facebook qui nous a donné pas mal d’idées dont je vous parlerai plus tard.

D’abord, après la vidéo, on s’est beaucoup remis en question sur notre façon de consommer. Plus on se baladait dans la maison et plus on voyait des emballages de partout. Alors on s’est dit qu’on allait peut être faire les choses dans l’ordre. Avant de mettre en place plein de choses, on va d’abord faire l’état des lieux de notre façon de vivre actuelle pour mieux voir ce que l’on doit améliorer / changer et comment.

Le petit crustacé que je suis s’est donc rangé dans sa coquille le temps de faire le point et de faire un petit tableau (je vous mets le lien juste ici si vous voulez le faire chez vous) qu’on a pris sur notre tablette (vous pouvez aussi choisir d’en faire un sur le frigo) et qu’on remplit à chaque fois qu’on voit quelque chose dans la maison qui est en plastique (pas vraiment éco-responsable).

Voici donc notre 1er tableau:

Bien sûr, il n’est pas complet vu qu’on a fait ça hier mais au moins, on a pu constater qu’il y avait beaucoup de solutions pour réduire ces déchets. La prochaine étape est donc de trouver les objets pour remplacer le plastique dans la maison !

Je vous rajouterai les liens de ce que j’aurais testé et qui m’aura convaincu 🙂

Catégorie : Style de vie | Commenter
mars 8 2019

Vers le 0 déchet – #1

Depuis quelques temps, j’essaie de réduire mon empreinte écologique et notamment en réduisant mes déchets.

J’essaierai de publier 10 astuces ce mois sur la réduction des déchets à notre échelle. En premier lieu, le plus facile à mettre en place est de s’orienter vers le vrac, et c’est donc l’astuce que je développerai maintenant 🙂

Lire plus
Catégorie : Style de vie | Commenter
janvier 14 2019

Le DIY au premier plan de l’année 2019 !

Cette année, je n’ai pas pris beaucoup de résolutions pour me conforter dans l’idée de les tenir. Parmi les résolutions que j’ai prises, il y a le retour au DIY.

J’ai commencé doucement en me consternant face à ma poubelle de salle de bain qui était remplie de cotons démaquillants… Tout ce que je consomme m’a rendu vaseuse. Prendre soin de soi ne justifie pas de générer des déchets. Je me suis jetée sur mon petit carnet d’idées et j’ai noté de faire des carrés de tissus pour le visage. Je les laverai avec mon linge et hop, je ne génère plus de déchets avec mon démaquillage ! Ma machine à coudre est prête et mon tissu tout doux est déjà marqué pour la découpe. Il me manque les ciseaux à tissu parce que ceux que j’ai déjà sont vraiment abîmés. Je devrais les recevoir demain !

Dans mon optique de réduire mes déchets, j’ai aussi récupéré des pots en verre de grande contenance pour aller chercher du riz, des pates, de la farine, des lentilles, du boulgour, du quinoa etc en vrac! Tant qu’on y est, j’ai pris du bio pour éviter d’avoir des traitements sur mes aliments. En faisant ça, j’ai aussi trouvé à Biocoop des mélanges secs terribles : lentilles corail aux épinards, lentilles corail à la noix de coco, …

La dernière idée DIY pour réduire mes déchets c’est aussi la fabrication maison de mes produits de beauté: faire des savons solides, du shampoing naturel, de la crème visage, des huiles pour les cheveux, des masques et gommages! Avec les copines, on en a déjà discuté et on est motivées pour essayer ça ensemble. Je ferai des articles au fur et à mesure de mes créations pour vous tenir au courant!

Catégorie : Style de vie | Commenter
mars 8 2018

Je deviens végétarienne

Ça faisait un moment que ça me trottait dans la tête, et puis, devant toute cette réalité de souffrance, il y a eu la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.
D’abord, je pensais aux derniers moments atroces de ce qu’il y avait dans mon assiette. Puis je me suis rendue compte que manger des choses préparées ça nous masquait la vérité et ça nous rendait les choses plus douces. Alors j’ai voulu savoir la vérité et voir comment ça se passait. Il ne faut pas ignorer et faire l’autruche, il faut assumer la responsabilité de nos actes. Je me suis dit que si je voulais manger de la viande, je devais être capable de regarder sans n’éprouver aucun remord la mise à mort de l’animal, et même pire, me dire que j’étais capable de la provoquer.

Lire plus

Catégorie : Style de vie | Commenter
octobre 14 2016

Les aliments à calories négatives

zucchini-1659094_960_720

Hello tout le monde,

Aujourd’hui je vous fais un petit billet pour tous ceux qui veulent réussir à perdre du poids tout en évitant les régimes ultra restrictifs.

L’objectif est d’ingérer des aliments qui nous font dépenser plus de calories en essayant de les digérer qu’ils ne nous en apportent: on appelle ces aliments  des aliments à faible indice glycémique.

Fruits:
Ananas, Citron, Abricot, Melon, Pamplemousse, Fraise, Framboise, Orange, Mandarine, Pomme, Canneberge, Cantaloup, Cassis, Clémentine, Goyave, Mangue, Melon, Mûres, Myrtilles, Papaye, Pastèque, Pêche, Prunes et Rhubarbes.

Légumes:
Chou, Chou-fleur, Chou frisé, Endive, Épinards, Haricots verts, Concombre, Courge, Courgette, Poivrons, Ails, Asperges, Betteraves, Brocoli, Carotte, Céleri-rave, Chicorée, Cresson, Laitue, Mâche, Navet, Oignon, Pissenlit, Radis, Champignon, Fenouil, Poireau, Radis et Tomate (surtout crue).

 

Vous perdrez ainsi du poids naturellement en consommant ces aliments en bonne proportion.
N’oubliez pas que pour avoir une alimentation saine, vous devez vous nourrir d’une seule assiette par plat (ne pas se resservir) et cette assiette doit être composée au moins à la moitié de légumes !

Pour faire votre repas, commencez donc par mettre les légumes (si possible de la liste ci dessus) dans votre assiette jusqu’à ce qu’ils représentent la moitié de votre portion puis vous pourrez compléter par de la viande, du poisson ou encore des féculents.

Essayez d’adopter ce mode de vie plus sain pour donner à votre corps les nutriments, vitamines, et fibres nécessaires. Ainsi, votre corps se ré-équilibrera.

Catégorie : Style de vie | Commenter
octobre 3 2016

Les vagues sur le sable noir

Il n’y a pas de moment plus apaisant que cet instant où les vagues viennent se briser sur le sable. Une infinité de petites particules d’eau formant une immensité qu’est un rouleau, une vague.

Si on s’arrêtait de respirer un instant et qu’on regardait encore et encore cette vague. Ce tout petit morceau d’instant. Cette vague là parmi tout ce qui existe au monde. Une chose tellement petite au monde et pourtant tellement grande pour ces grains de sable encore humides de la dernière vague. Le temps est comme arrêté, las. L’eau est en mouvement à l’intérieur de la vague et pourtant on dirait qu’un monstre arrive lentement vers nous. On trouverait presque ça apaisant de regarder cette eau avancer. Mais la violence de l’impact sur le sol est si fort que le bruit est assomant. Un changement complet d’écosystème pour ceux qui vivent entre ces molécules.

Nous regardons ça de façon apaisante. Comme une grande respiration qui nous bercé.  La mer avance puis recule et recommence à avancer. Cette immensité d’eau réagit finalement comme un être qui pourrait nous paraître être notre tout et qui nous observe en respirant lentement. Cette respiration est à la fois douce et rassurante, et forte et assourdissante. Quand on est petit comme nous le sommes, cet être est ce que nous connaissons de plus fort au monde. Et en son sein on se repose, on a confiance en son apaisante respiration en laquelle on trouve un réconfort presque humain. C’est la mer, notre mère.

Catégorie : Style de vie | Commenter
octobre 2 2016

Viva la vida

Inspire et expire. Regarde au loin. Est ce que tu sens à quel point ton âme force pour imaginer l’infinité de paysages et de cultures qui se trouve au delà? C’est parce que tu es encore trop fermé.

Ne t’en fais pas ça viendra. Tu pourras bientôt respirer plus profondément,  voir plus loin. Ton esprit doit s’ouvrir au monde. Tes yeux doivent absorber cette beauté du monde. Ta bouche doit chanter le bonheur de la vie.

Prend le temps de vivre et regarde au loin. Encore. Essaie de rapprocher la mer et le ciel. Efface la ligne d’horizon.

Arrête de vouloir absolument faire comme les autres et rentrer dans le moule. Tu vois bien que c’est comme essayer d’enfoncer un cube dans une entaille triangulaire. Tu n’est pas comme les autres femme tout en étant une humaine. Un guépard ne verrait pas la différence entre toi et une autre mais un homme oui.

Au final, ressembler aux autres ne sert à rien quand on regarde la vie dans son ensemble. Ne reste pas focalisée sur la vie humaine. Nous sommes bien au delà de ça. Après ta vie humaine tu en verras une autre. Veux tu réellement emplir ton existence de remords et de lassitude à être ce que tu es?

Allons, respire encore une fois. Voilà.  Lentement. Doucement.

Des fois on voudrait tout effacer et repartir à zéro. Inspire,  ferme les yeux, calme ton coeur et arrête le temps. Voilà c’est ça. Maintenant ouvre les yeux. Ceci est ta nouvelle vie. Par quoi veux tu commencer ?

Catégorie : Style de vie | Commenter