Votre panier

Aucun article dans le panier.

Les pensées du soir

Chaque soir quand vient l’heure de se coucher, des pensées traversent mon esprit. Je repense à ce que j’ai fait la journée, à ce que j’aurais pu mieux faire, aux réactions que j’ai eu qui auraient pu en être d’autres. Il y a une sorte de phase d’optimisation de moi qui intervient et qui me rentre dans une introspection si profonde qu’on dirait que le monde qui m’entoure est silencieux, presque absent. Les sons glissent autour de moi et les images me contournent. Je suis tellement plongée dans mes pensées que je ne sais plus si finalement j’ai voulu réfléchir à ma journée ou si mes pensées se sont emparées de moi pour me plonger dans ce moi étrange.

Les sensations qui en découlent sont à la fois fluides et indescriptibles. Elles me font passer par plein d’émotions que j’ai ou aurais pu vivre à travers chaque petit moment de la journée qui vient de s’écouler. Parfois, les pensées du soir m’emmènent dans des moments qui sont bien loin dans mon passé ou abstraitement prévisible dans mon futur. Tout ce flot de mélange d’idées et de souvenirs fait comme un tourbillon autour de moi et sur le moment, je ne noies dedans comme un enfant qu’on aurait jeté dans les vagues de l’océan lors de son premier cours de natation.

Mais après quelques temps, parfois semblant une éternité, je sors ma tête de l’eau. Je vois toujours ces pensées, flottant autour de moi, mais la mer s’est calmée et les vagues sont inoffensives. Ces petites bulles, parfois petits débris, qui m’amoncelaient autour de moi quand j’étais sous l’eau, sont maintenant éparpillés à la surface. Une nouvelle sensation arrive alors et je me sens apaisée car tout ce qui me pesait et me faisait perdre la raison est maintenant tout autour de moi et gravite sans danger apparent. Toutes ces choses m’appartiennent, bonnes comme mauvaises et je peux désormais prendre la mesure de ce que j’accepte ou pas de prendre dans mon esprit et mon cœur pour cette journée.

Une journée, ce ne sont pas que des minutes qui s’enchaînent, ce sont aussi des émotions, des sensations, des envies et des regrets qui ont défilés autour de mon esprit pour finalement flotter autour de moi dans cet océan de pensées qui fait mon soir. Dans un regard objectif et avec la hauteur de la sagesse que j’acquiert jour après jour, je peux alors piocher dans ce qui seront de nouvelles connaissances et des apprentissages sur ce que je suis devenue grâce à cette journée.

Les pensées sont des nuages qui passent dans nos têtes et qui, si on s’accorde pas quelques moments de recul et de souffle, peuvent devenir des tornades. Il nous appartient, par la maîtrise de notre esprit et de nos émotions, de faire le vide pour observer plutôt que subir ces pensées qui défilent toute la journée autour de nous. Prendre le temps de les voir se dessiner, parfois mettre des mots dessus, les identifier, pour mieux savoir les laisser repartir sur leur rivière calme. Une pensée, bonne ou mauvaise, fait partie de soi. Au lieu de vouloir les chasser, acceptons les pour mieux les aider à devenir légères et inoffensives.

Namaste

Un cahier pour toute la vie ?

Ça fait quelques temps maintenant que j’essaie en permanence d’être organisée dans ma vie pro comme perso, pour réduire la sensation de ne pas réussir à tout gérer autour de moi et réduire le stress. 

Je suis passée par plusieurs phases de tests avec des applications sur le téléphone, des widgets sur mon ordinateur, des post it, des reminders en alarme, des agendas dans mon sac, …

Au final, rien ne m’a convenu sur le long terme et je n’ai pas réussi à trouver l’objet ou méthode qui me permettrai de ranger ma tête de façon performante… jusqu’à ce que, en fouillant la toile, je tombe sur un phénomène qui commence à pas mal se répandre j’ai l’impression: les bujo !

C’est quoi un bujo hein dis ?

Alors, comment dire… Un bujo, c’est un Bullet Journal. Voilà, je peux y aller maintenant ? Faites pas cette tête, je développe, d’accord !

Un bujo, c’est un journal d’organisation, en gros. Il a été imaginé pour gérer ses actions et ses tâches avec des symboles de priorité, de statut, … C’est un peu comme un agenda mais qui vous est personnalisé.

On peut l’écrire, le dessiner, l’imprimer depuis internet, voire même en acheter des déjà pré-remplis.

Il s’organise par jour, semaine ou mois selon la visibilité que vous souhaitez avoir sur votre vie. Le mien, je le suis par semaine, en indiquant sur une double page chaque jour et je le remplis en indiquant sur chaque jour les actions que je voudrais accomplir.

Le concept du bujo est surtout d’être un compagnon de votre vie qui va vous suivre et devenir comme un objet rassurant pour vous dire ce que vous ne devez pas oublier de faire avant d’aller tranquillement dormir sur vos deux oreilles car rien ne vous aura échappé.

Dans ce sens, je pars du principe que l’on marque dans son bujo tout ce qui peut nous faire du bien à sortir de sa tête. Je note par exemple les rendez vous, les idées de choses que j’aimerais faire dans la semaine sans savoir quand.

On peut même aller plus loin dans son bujo et indiquer les dates importantes du mois, ses objectifs (pro ou perso), les tâches récurrentes qu’on ne devra pas oublier ou encore les recettes de cuisine que l’on voudrait essayer ce mois ci, les films à voir, les livres qu’on voudrait lire, les séries qui nous démangent, le suivi de notre budget. On peut aussi y faire une place pour nos animaux et noter quand est ce qu’on a bien donné le vermifuge, l’antipuce ou quand ont été faits les derniers vaccins.

Tout peut être écrit dedans, pour ma part, j’ai même une rubrique “Mes émotions” où je note quand je me sens triste, fatiguée, heureuse, surprise etc avec le contexte. Je note aussi mes rêves dedans et j’y suis mes traitements et compléments alimentaires.

Faire un bujo, ce n’est pas que vouloir être plus organisé(e), c’est aussi se dire qu’on se prend un temps pour soi, chaque jour ou chaque semaine, pour se poser devant ce qui devient son assistant de vie pour l’alimenter et lui donner du sens. Au début, je faisais cela assez vite mais avec le temps, j’y ai pris de plus en plus de plaisir et j’ai voulu le rendre plus agréable, accueillant et harmonieux. Je me suis surprise à le décorer, y dessiner et colorier des jolis motifs en accord avec la période, la saison ou les événements. En ce moment, j’ai accordé une page à mes idées flottantes de cadeaux de Noël pour noter les choses qui me viennent en tête de temps en temps.

Comme je le disais un peu plus haut, j’ai essayé plein de formats différents pour mon organisation, et c’est dans la méthode du bujo que j’ai finalement trouvé mon bonheur. Il existe tellement de supports pour faire ce journal (des petits cahiers, des carnets, des classeurs, des virtuels, …) mais ce que j’ai préféré c’est le format filofax a5. Je peux bouger mes pages comme je le veux, ajouter des sections, rajouter des inserts colorés, détacher mes pages pour y dessiner, …

Si cela vous intéresse, je vous partagerai quelques photos de mon bujo ! N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos idées d’organisation, à bientôt les crustacés !